fbpx

4 conseils pour faire du vélo en famille même sous la pluie

Bien au sec

4 conseils pour faire du vélo en famille même sous la pluie


Fini l’été, place désormais à l’automne ! Et qui dit automne, dit aussi retour des journées pluvieuses. De quoi freiner vos envies de balades à vélo… Mais si nous vous disions qu’il est possible d’aimer faire du vélo en famille même sous la pluie ? Un vrai plaisir pour les petits comme pour les grands grâce à ces 4 conseils.

1#- Bien équiper son vélo


Se protéger de la pluie a vélo

Le garde-boue

Avant de partir en promenade familiale, il est primordial de bien équiper votre vélo. Pensez alors à installer un garde-boue pour vous protéger des éclaboussures d’eau, mais aussi de boue, de sable ou encore de feuilles aux jolies couleurs automnales. Car si vos enfants adorent rouler dans les flaques pour s’éclabousser, ces projections laissent des taches, et bonjour le nettoyage. De plus, elles encrassent le vélo et nuisent alors à la longévité de ce dernier. Fort heureusement, la plupart des vélos de ville sont déjà équipés de garde-boue. Quant aux VTT, ils disposent généralement d’un cadre avec des œillets de garde-boue pour une fixation en un clin d’œil.

Les housses de protection

Vous n’aimez pas la pluie ? Votre vélo non plus. Eh oui, si les vélos ne sont pas faits en sucre, ils peuvent rapidement rouiller après des expositions prolongées sous la pluie. Nous vous recommandons donc de prendre avec vous une housse de vélo. Ainsi, lorsque vous garerez votre bicycle, il suffira de disposer la housse dessus afin de le garder au sec. Une housse de selle est également recommandée pour garder la selle à l’abri et les fesses sèches. Rien de plus désagréable que de rouler avec le derrière humide !

Enfin, lorsque vous partez en balade, vous transportez très souvent des sandwichs, un goûter ou encore une trousse de secours dans un sac à dos. Des affaires à protéger de la pluie. Pour ce faire, rien de mieux que les housses imperméables spécialement conçues pour les sacs et sacoches.

Les accessoires réfléchissants

Lorsque la pluie commence à tomber et que le ciel devient gris, la visibilité baisse. Or, en tant que cycliste, il est primordial de bien voir et d’être bien vu sur les routes afin de pédaler en toute sécurité. Pour cela, il est essentiel de disposer d’un bon système d’éclairage. Catadioptres arrière (rouges), catadioptres avant (blancs), catadioptres latéraux (orange), feu de position avant blanc et feu de position arrière rouge doivent alors être présents sur votre deux-roues.

Pensez également au gilet jaune homologué, qui est, quoi qu’il en soit, obligatoire hors agglomération en temps de pluie. Enfin, boostez votre visibilité grâce aux accessoires réfléchissants. Chez Rainette, nous vous proposons des lacets rétro-réfléchissants pour habiller vos chaussures, des rayons pour roues pour vous rendre visible à 360° et des stickers à coller partout (selle, sac à dos, garde-boue, housses de protection, casque…) selon vos envies. Nos stickers réfléchissants sont bien entendu résistants à l’eau.

Equipement pluie

2#- Choisir une tenue adaptée à la météo


Hors de question de sortir sous la pluie avec un short et un t-shirt lambda. Il faut choisir la bonne tenue, celle qui vous protégera de la pluie tout en vous assurant une sortie familiale agréable. 

On protège les extrémités

Les extrémités, notamment les mains et les pieds, sont peu vascularisées. Ainsi, elles sont plus sensibles au froid qui se généralise ensuite dans le reste du corps. Porter des gants de cycliste imperméables et coupe-vent, vous permet alors de garder l’usage de vos mains et de ne pas subir le froid. De même qu’enfiler des chaussures étanches ou résistantes à l’eau ! Pour cela, privilégiez entre autres les chaussures en cuir synthétique plutôt qu’en tissu. 

Les couvre-chaussures en latex sont également intéressants, même s’ils ne sont pas vraiment adaptés aux promenades en ville. En effet, vous devez poser le pied à terre plus souvent et vous risquez donc d’abîmer le couvre-chaussure.

Enfin, si le casque n’est plus obligatoire à partir de 12 ans, il s’avère essentiel par temps de pluie. Tout d’abord, pour des raisons de sécurité : la route est bien plus glissante que les jours de grand soleil. Ensuite, pour des raisons de praticité. En effet, le casque offre la possibilité de placer un couvre-casque imperméable dessus. 

Le casque permet aussi de vous protéger les yeux en y installant une visière. Il existe d’ailleurs des sprays qui déposent une fine pellicule sur la visière ou vos lunettes et évitent ainsi l’adhésion des gouttes.

La règle des trois couches du cycliste

La regle des 3 couches

On commence alors avec le maillot de cycliste anti-transpirant, car le vent peut rapidement vous frigorifier et vous rendre malade si vous transpirez abondamment… La respirabilité de la première couche est donc essentielle.

On enchaîne avec la veste de cycliste au tissu à la fois coupe-vent, imperméable et respirant. Cela permet de conserver la chaleur pour une vraie balade où l’on prend le temps d’observer le paysage et non pas une course contre la montre pour se mettre au chaud sous un plaid.

Enfin, on termine avec la cape de pluie pour se protéger des gouttes. L’avantage de la cape ou du poncho ? Il protège non seulement le haut du corps, mais aussi une partie de jambes grâce à sa coupe large. Une coupe large qui permet également une liberté de mouvement très appréciable, d’autant plus quand il s’agit de la troisième couche de vêtements.

Pour garantir à votre enfant une protection intégrale contre la pluie, Rainette vous propose alors une cape de pluie sur-mesure  Doté d’une capuche et de poches de rangement, cet imperméable responsable dispose également de bandes réfléchissantes afin que vous soyez vus de tous. Les mots d’ordre : praticité et sécurité !

En plus de votre pantalon classique, il est important de porter un pantalon de pluie imperméable qui vous protégera des gouttes. Très facile à enfiler, il dispose généralement d’une coupe large et de fermetures éclairs ou de boutons sur le côté pour le refermer facilement. Grâce à son tissu complètement étanche, vos jambes restent au sec.Le pantalon de pluie

3#- Rouler en toute sécurité, même sous la pluie


Rouler sous la pluie requiert une attention toute particulière. Et pour cause, non seulement le sol est glissant, mais vous disposez également d’une visibilité moindre. Si ce second point est compensé par un bon système d’éclairage et des accessoires réfléchissants, cela ne vous exempte pas d’une conduite responsable et prudente. Avant de partir, pensez à lister l’ensemble des règles de sécurité à l’ensemble de la famille :

  • Rouler à droite et en file indienne ;
  • S’écarter des véhicules en stationnement pour éviter les coups de portières ;
  • S’arrêter à chaque croisement ;
  • Rester groupés ;
  • Éviter de rouler sur les plaques d’égout, les pavés et les feuilles mortes qui accentuent la perte d’adhérence ;
  • Éviter de rouler dans les flaques d’eau qui ne donnent pas d’indication sur la profondeur du nid-de-poule ;
  • Rouler doucement pour éviter au maximum le freinage brusque. Eh oui, la distance de freinage est plus importante sur route mouillée et la perte d’adhérence est réelle.

Soyez prudent

4#- Entretenir régulièrement son vélo


L’eau et le vélo ne font pas bon ménage sur le long terme. Il est donc important de le protéger lors des sorties et de bien l’entretenir de retour à la maison. Les principales pièces touchées ? La chaîne et les roues. Nettoyez-les donc avec un chiffon et pensez à enlever les cailloux incrustés dans les rainures des pneus. Enfin, il est important de vérifier l’état des freins. Pensez également à nettoyer vos plaquettes et à les changer si elles sont usées.

Rouler à vélo en famille sous la pluie, conclusion


La pratique du vélo par temps de pluie est bien évidemment possible et peut même se révéler être une véritable partie de plaisir. Elle demande cependant une bonne préparation en amont, que ce soit en matière d’équipements pour vélo ou de tenue. Il est également important d’adopter une conduite prudente et d’entretenir le vélo après chaque sortie. Pour bien organiser une sortie familiale à vélo en général, nous vous invitons à consulter cet article !

 

Bien au sec