fbpx

Rouler à vélo : que dit la réglementation française ?

vélo, équipements obligatoires

Rouler à vélo, que dit la réglementation française ?


Aller au travail, faire du cyclotourisme, organiser des balades en famille… Toutes les raisons sont bonnes pour enfourcher son vélo. Mais pour que la sortie ne se transforme pas en cauchemar, la loi française a mis en place des règles de sécurité routière. Tour d’horizon de ces obligations !

Les équipements obligatoires


Ça y est, c’est le grand jour ! Vous ressortez enfin votre bicycle du garage. Avant de partir à toute allure à la conquête des routes, pensez tout de même à bien vérifier l’état de votre vélo. Pneus gonflés ? Check. Selle réglée ? Check. Freins avant et arrière fonctionnels ? Check.

Assurez-vous ensuite d’avoir tout l’équipement nécessaire pour être visible et en toute sécurité, de jour, comme de nuit. Au programme : éclairage, signaux sonores, gilet jaune certifié et port du casque recommandé.

Pour être visible, votre vélo de ville doit impérativement disposer de catadioptres, ces fameux dispositifs réfléchissants. Un rouge à l’arrière, un blanc à l’avant, des oranges sur les pédales et sur les côtés et le tour est joué… pour la journée ! Car la nuit, on redouble de vigilance. Si tous les chats sont gris, vous, vous serez lumineux ! Alors, pensez bien à placer un feu de position arrière rouge, ainsi qu’un feu de position avant non éblouissant de couleur blanche ou jaune.

Pour signaler votre présence, vous devrez également vous armer d’un avertisseur sonore. Timbre, grelot… Peu importe, votre vélo doit être équipé d’une sonnette audible à une distance d’au moins 50 mètres. L’emploi de tout autre signal sonore est interdit.

ATTENTION : L’absence d’un de ces équipements obligatoires vous expose à une amende forfaitaire de 11 €, majorée jusqu’à 38 €…

Hors agglomération, la nuit ou lorsque la visibilité devient faible, tout conducteur ou passager d’un cycle doit porter un gilet jaune réfléchissant homologué. Le non-respect de cette obligation est passible d’une amende forfaitaire de 35 €.

Pour les enfants de moins de 12 ans, le port du casque est obligatoire. Et ce, même s’ils ne sont que passagers. Attention à la caboche ! Le casque doit alors être homologué (marquage “CE”) et attaché, cela va de soi. À défaut, les adultes accompagnateurs encourent une amende forfaitaire de 135 €.

Le Code de la route pour se déplacer à vélo


Le Code de la route est marqué par la prédominance des voitures. Toutefois, undeux-roues reste un moyen de transport comme un autre et doit donc respecter des règles. Si ces dernières sont parfois un peu floues, voici un résumé qui se veut non exhaustif, mais clair. C’est déjà ça !

Le cycliste est dans l’obligation de circuler sur la chaussée. Alors, on oublie les trottoirs où la cohabitation avec les piétons est trop dangereuse ! Et si vous êtes plusieurs, optez pour la file indienne. Sinon, il faut tout simplement suivre le Code de la route habituel. Feu tricolore, marquage au sol, panneaux, priorités à droite, respect des autres usagers… Bref, tout ça, tout ça. Ah oui, et si vous transportez un enfant de moins de 5 ans, vous devez absolument l’installer dans un siège-enfant. On ne transporte pas bébé contre soi dans une écharpe, par exemple. C’est bien trop dangereux…

Bien évidemment, les pistes cyclables sont à privilégier, car réservées et donc plus sûres. Des aménagements cyclables qui font plaisir !

La chek-list du cycliste


Bref, vous l’aurez compris, la pratique du vélo a aussi ses règles ! Et, la réglementation française est assez stricte en ce qui concerne le déplacement à bicyclette. Mais c’est pour la bonne cause ! Rouler sur la voie publique peut s’avérer très dangereux, d’autant plus en ville… Heureusement, nous vous récapitulons tous les équipements à avoir obligatoirement pour une balade à vélo des plus agréables :

  • Pneus gonflés
  • Freins avant et arrière opérationnels
  • Catadioptres arrière (rouge), avant (blanc) et latéraux (oranges)
  • Sonnette audible à une distance de minimum 50 mètres

La nuit ou en cas de visibilité insuffisante (brouillard, pluie, tunnel, etc.) :

  • Un feu de position avant blanc et un feu de position arrière rouge
  • Hors agglomération, un gilet jaune homologué

Pour les enfants de moins de 12 ans, conducteurs ou passagers :

  • Le port d’un casque homologué et attaché
  • Jusqu’à 5 ans, un siège-bébé pour vélo

Et si vous souhaitez être encore mieux vu, rien de mieux que les accessoires Rainette ! Stickers, lacets, rayons de roue rétro-réfléchissants… Des compléments de visibilité et de style qui sauront sans nul doute vous ravir lors de vos déplacements quotidiens. Alors, place au vélo !